vendredi 2 septembre 2011

Grand méchant Loup ou Petit Loup gentil?

Je discutais avec une grand-maman cet été qui me faisait remarquer que dans tous les contes où il y a un loup, ce dernier n'est ni gentil, ni empreint de bonnes intentions. Et c'est vrai. Pensons au Loup du Petit Chaperon Rouge, à celui des Trois Petits Cochons. Ils ne sont pas bien sympathiques. Le loup en fait, dans le conte traditionnel, représente le personnage sombre, celui qui nous fait retenir la morale de la fin de l'histoire. "Il ne faut pas faire confiance aux grands méchants loups" termine d'ailleurs l'une des nombreuses versions du Petit Chaperon Rouge.

Ludovic, vu par Nadia Berghella
Et pourtant, dans mes livres, j'ai deux petits loups très gentils. Ludovic, mon petit loup qui n'était jamais à l'heure. Son seul défaut, comme vous l'aurez compris, est d'avoir un petit peu de difficulté à se lever, s'habiller, manger et partir à temps pour l'école. Et un autre petit loup qui prend une grande place dans mon guide d'animation et d'intervention sur lequel je planche en ce moment. Pas de mauvaises intentions ici non plus. En fait, il est plutôt anxieux de vivre sa première rentrée à l'école.

Qui sait, peut-être est-ce mon fils, que j'appelle affectueusement "Petit Loup" depuis sa naissance, qui me donne le goût d'inventer des personnages de loups gentils?

2 commentaires:

  1. L'année dernière quand mon fils était en maternelle, les profs se sont rassemblé pour lire des histoires de loups méchants aux enfants. Puis un moment donné, un loup leur a écrit une lettre parce qu'il était fâché de la mauvaise réputation des loups dans les comtes. Il a joint à sa lettre des livres où le loup était gentil. Ils ont adoré. La moitié des élèves n'ont pas cru aux histoires des loups gentils, l'accusant de ruse. C'était mignon :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est très intéressant comme activité en effet! Une belle façon d'embarquer les enfants dans un monde imaginaire.

    RépondreSupprimer